Naviguer sur dossierpatient.ch

Entretien

Le dossier électronique du patient simplifie la communication entre professionnels de la santé

L’introduction du dossier électronique du patient va modifier le travail des organisations d’aide et de soins à domicile. Esther Bättig, collaboratrice scientifique auprès d’Aide et soins à domicile Suisse, nous explique ses attentes.

Madame Bättig, vous travaillez dans les soins depuis plus de trente ans. Maintenant que le dossier électronique du patient est sur le point d’être introduit dans toute la Suisse, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ?

Esther Bättig : Je me dis : « Enfin, depuis le temps qu’on en rêvait ! »
 

Qu’entendez-vous par là ?

Il y a trente ans déjà, je souhaitais pouvoir accéder plus rapidement aux informations importantes pour ma clientèle. À l’époque, toute la documentation des soins était encore sur papier, et nous devions péniblement réintroduire toutes les données de base à chaque fois.
 

Vous ne craignez donc pas une charge administrative supplémentaire ?

Non, pas du tout, bien au contraire. Grâce à la numérisation de la documentation des soins et au travail qui se fait directement sur ordinateur portable, nous accomplissons déjà les tâches administratives bien plus efficacement et bien plus vite qu’auparavant. Pour la première fois, le dossier électronique du patient nous permettra aussi d’échanger rapidement et facilement des informations entre professionnels de différentes organisations de soins, quelle que soit notre spécialité ou notre métier.

Est-ce que vos collègues partagent votre avis ?

Aujourd’hui déjà, notre branche ne partagent votre avis ? Peut plus se passer de la numérisation. Nous consignons énormément de données via les outils informatiques : la documentation des soins, la planification des interventions, les factures et l’administration du personnel. Cela nous permet de communiquer sans interruption et d’optimiser nos processus. Nous travaillons beaucoup avec les smartphones et les tablettes : ils nous permettent de consulter sur place les informations utiles pour les soins et les traitements et de les documenter immédiatement. La plupart de nos membres travaillent donc déjà avec le numérique. Le dossier électronique du patient nous fait entrer en terre inconnue – il est donc normal que des voix sceptiques s’élèvent. Mais, dans l’ensemble, l’intérêt et l’acceptation sont très larges.

 

« Le dossier électronique du patient nous permettra aussi d’échanger rapidement et facilement des informations entre professionnels de différentes organisations de soins, quelle que soit notre spécialité ou notre métier. »

 

Qu’attendez-vous du dossier électronique du patient ?

Tout d’abord, un accès rapide aux informations qui nous sont utiles ; c’est crucial pour la continuité des soins, par exemple après un séjour à l’hôpital. Le dossier électronique du patient simplifie la communication entre les organisations d’aide et de soins à domicile, les hôpitaux, les maisons de retraite et les thérapeutes. Il représente donc une étape importante de la numérisation globale du système de santé.

 

Cette communication n’est donc pas encore garantie actuellement ?

Certaines organisations d’aide et de soins à domicile collaborent déjà très bien avec « leurs » hôpitaux. Parfois, c’est le patient même qui emporte chez lui les documents dont nous avons besoin. Cependant, la plupart du temps, seul le médecin traitant reçoit le rapport de sortie. Il y a donc un retard qui risque d’interrompre la continuité des soins, par exemple au niveau de la remise des médicaments. Si nous voulons nous renseigner sur la situation d’un patient à l’hôpital, nous devons téléphoner nous-mêmes. Avec un peu de chance, on trouve une personne qui peut nous donner des informations.

 

Est-ce que l’inverse n’est pas vrai aussi ? Devez-vous informer les hôpitaux de l’état de vos patients ?

Oui, cela peut arriver. Nous sommes souvent le seul service à avoir un aperçu de toute la médication d'une personne. En cas d'urgence, nous transmettons ces informations au médecin traitant ou au spécialiste. Grâce au dossier électronique du patient, ces demandes ne seront plus nécessaires.

 

Et qu’en est-il de la communication avec les EMS ?

La situation est la même : lorsqu’un patient entre dans un EMS, ce dernier n’a pas les informations des services d’aide et de soins à domicile – et lorsqu’il en sort, nous n’avons pas les données de l’EMS. Le dossier électronique du patient facilitera grandement toutes ces transitions.

 

Quels conseils donneriez-vous à une organisation d’aide et de soins à domicile qui souhaite utiliser le dossier électronique du patient ?

Je lui conseillerais de ne pas déléguer l’introduction à son service informatique. Le dossier électronique du patient concerne tout le monde. Il va jouer un rôle prépondérant dans notre quotidien. Il est donc important que les professionnels de la santé participent aux travaux d’introduction dès le début. Ainsi, il sera possible de prendre en compte leurs besoins.

 

Pour plus d'informations sur l’introduction du dossier électronique du patient dans les organisations d’aide et de soins à domicile

Dernière modification 30.11.2021

Testez vos connaissances sur le DEP

Que savez-vous sur le DEP?

Testez vos connaissances avec 10 questions! Voici un résumé des principales informations sur le DEP, avec une série de questions.